22 février 2016

Sounds of Life Cardigan



 [ for the english version, follow the // ]

Février est presque achevé ! Il était grand temps de revenir vous parler de mes tricots de janvier
Je vais commencer par ce gilet dont j'ai testé le patron pour Andrea Rangel. Il s'appelle Sounds of Life, baptisé ainsi parce qu'il a été conçu avec une laine traitée de façon à préserver ses propriétés naturelles, dans laquelle on peut encore trouver des fragments d'herbe ou de paille, que la créatrice du modèle perçoit comme des petits échos de la vie. Je n'ai malheureusement pas pu essayer la laine Cestari qui était suggérée pour le modèle, mais ce gilet m'a donné l'occasion d'utiliser la laine islandaise lett-lopi qui a ce même caractère authentique.

// Hurry up ! February is almost finished and i did not came back here to report my january knits !
I'll start with this cardigan i have tested for Andrea Rangel. Named "Sounds of Life" because it originally features a wool which is processed in a way to preserve its natural and innate qualities, in which you can still find little blades of grass, that you just take out as you knit. For Andrea, as well as for Cestari yarn owner, these are simply echos of nature, that make you hear the sounds of Life. Unfortunatly, i didn't have the opportunity to use Cestari yarn which is not easily delivered in France but it was the perfect occasion to try icelandic wool lett-lopi which also offers humbelness and authenticity. 

Elle est sèche au premier abord mais après trempage elle s'adoucit considérablement, et plus encore au fil des jours, tout simplement en portant le tricot. Je la supporte tout à fait au contact de la peau. Elle a beaucoup de tenue et des couleurs très subtiles, nuancées par un léger halo d'une autre teinte. C'est une laine très abordable, et pour ce gilet, en taille 38, il ne m'a fallu que 8 pelotes de 50 g !

// It's a dry wool at first sight (and first touch) but it becomes dramatically softer after soaking, and more and more each day by wearing the garment. Lett-lopi has beautiful and subtle colors, toned by a light halo from another shade. it's a very affordable wool and for this garment, i only used 8 balls of 50g each !


Sounds of Life est un gilet décontracté mais ajusté, apparenté à la petite veste que l'on peut porter sur à peu près tout. J'aime beaucoup ses longs poignets, ses épaules étroites, ses grandes poches plaquées, sa construction un peu cintrée.

// Sounds of Life is a casual but fitted cardigan, related to the versatile little jacket you can wear over almost anything. I love its long ribbed cuffs, its narrow shoulders and snug sleeve caps, its large pockets, and its waist shaping. 


En Lett-lopi, il est très chaud sans être envahissant. Quand il est fermé, c'est une vraie petite carapace, contre le froid et le vent.

// Knitted in Lett-lopi, it's a very warm cardigan without being overwhelming. Once buttoned, it's a real carapace against cold and wind.


J'ai choisi des boutons un peu décalés du style originel du gilet, avec de la dorure, pour le faire tendre un peu plus vers la fonction petite veste. Ce sont des boutons vintage de ma collection, de la marque Le Réussi Paris, ils sont recouverts d'un beau satin noir. Avant la rencontre avec cette laine bleue, je n'avais pas encore d'inspiration pour leur utilisation. Je suis très heureuse de la place qu'ils ont trouvée !

// I chose buttons a little bit out of the original style of the design, with a gold circle line, to make the garment a bit more dressy, to suit the little jacket style i had in mind. Those are vintage buttons from my collection, covered with black satin. Before they met this blue wool, i had no idea how i to use them. I'm very happy about the way they found their right place !


Voici le lien vers le patron sur Ravelry : Sounds of Life et le lien vers ma page projet avec d'autres photos et infos. C'est un gilet que je re-tricoterais volontiers, si je n'en avais pas tant d'autres en tête ! C'est surtout un modèle que je vous recommande chaudement !

// Here is the link to the pattern and another one to my project page on ravelry. It's a cardigan i would gladly knit again if only i did not have so many others in mind. It's a simple yet great design and a very well-written pattern i highly recommend you to knit ! 



18 janvier 2016

mes projets de janvier // woolly plans for january

 [ for the english version, follow the // ]

J'ai écrit par ici que j'avais choisi pour 2016 de me tracer une petite feuille de route mensuelle pour mieux avancer dans mes projets de tricot. Il est temps de vous présenter mes projets pour janvier !   
// I wrote here that i have decided to make a little monthly road map to move forward better with my knitting projects. It's time to introduce my woolly plans for january !


Projet #1  un test pour Andrea Rangel
test knit for Andrea Rangel


J'aime beaucoup l'idée de faire un test pour un designer avant que le patron ne parte dans le vaste monde. C'est intéressant de voir les questions que l'on peut se poser dans la rédaction d'un modèle et comment celui-ci peut être reçu par les tricoteurs. Et je trouve très chouette de voir cette première fournée d'interprétations du modèle, avec ses différentes laines, différentes tailles, différentes façons de le porter. 
Bref ! Beaucoup d'enthousiasme pour ce projet.   
// I like a lot doing test knit for a designer before the pattern go off in the world. It's interesting to see questions you can have about the writing and the wording and how knitters can read into the pattern. It's very enjoyable to see the first batch of various versions, with different wools, different sizes, and different ways to wear the garment. In short, i have a lot of enthusiasm for this project !
C'est un gilet avec des poches que je tricote pour moi. Il est plutôt sport, imaginé dans un esprit jean / chemise à carreaux, mais je l'imagine malgré tout assez bien avec des petites robes. 
J'ai d'abord commencé par bien avancer les manches, pour ne pas les garder intégralement pour la fin. Et pour me faire plaisir entre deux tricot-tubes, j'ai attaqué le corps. C'est un rythme qui a l'air de bien me convenir pour l'instant. J'avance bien sans difficulté.
// It's a cardigan with pockets and i chose to knit it for myself. It's a rather casual cardigan, perfecty fitting a jeans / plaid shirt style, but i also imagine it with more fancy little dresses. We'll see !
I started with the sleeves, because i like working on the body knowing that other parts are done. Though, i started the body before i completed the sleeves, to make a pleasure-break between two tube-knits. This rythm seems to suit me ! I make good progress in a rather easy way.



Je le tricote en laine islandaise : la lettlopi d'Istex. Elle est sèche mais s'adoucit réellement dès le premier trempage. Ses couleurs sont belles, subtiles, toujours nuancées par un léger halo d'une autre couleur. Avec ce bleu par exemple, il y a une légère touche de blanc.

// I knit it with some icelandic wool : lettlopi by Istex. It's a wool with a dry touch but it gets significantly softer from the first soaking. The colors are beautiful and subtle, always with a kind of halo in a different color. With this blue, there is a light hint of white.



Projet #2  baby socks !
Round 2 !

 (taille 1 an // size 1yo)

Ma précédente paire est bien ajustée mais elle glisse un peu et n'est pas facile à enfiler. Je pense que j'ai fait le pied légèrement trop court et le talon peut-être pas assez profond. Donc pour celle-ci, je suis restée sur la même circonférence en montant 40 mailles sur des aiguilles de 2 mm, mais j'ai fait le talon sur 24 mailles (60 % de la totalité au lieu de 50 %). J'ai aussi tricoté le pied plus long (9 cm au total du coin du talon jusqu'au début des orteils). Je ne suis pas loin de les avoir terminées, je saurai donc très vite si ces mesures étaient les bonnes !

// My previous pair has a good fitting but the socks tend to slip and are not easy to put on. I think i made the foot a bit too short and the heel probably not deep enough. Thus, for this one, i maintained the same circumference by casting 40 stitches on 2 mm needles, but i made the heel over 24 stitches (60% of the whole stitches instead of 50 %). I also made the foot longer (9 cm from the corner of the heel to the beginning of the toes). I'm not far from the end so i'll know soon if these decisions were the good ones !


Suspense ...



Je tricote ces chaussettes avec une laine PLASSARD Aventure, un beau mélange de laine (65%) et d'angora (10%) avec du nylon (25%). Pour le talon et les orteils, c'est une laine Admiral de Schoppel Wolle. 
// I knit them with PLASSARD Aventure, a beautiful blend of wool (65%) and angora (10%), with some nylon (25%). For the contrasting heels and toes, i'm using Admiral from Schoppel Wolle.




Projet #3  une écharpe assortie au bonnet Everyday Brew 
// a matching scarf for the Everyday Brew hat


J'ai tricoté le bonnet en décembre. C'est un patron de Clare Devine, super à tricoter, facile et rapide, parfait si vous débutez. Depuis, il est porté et aimé, et le besoin d'une écharpe assortie a été mentionné plus d'une fois. Alors si ce mois-ci, je pouvais avancer sur ce projet, ce serait parfait. J'ai tricoté le bonnet en Malabrigo Chunky (Azul Profundo) et j'ai choisi la même couleur pour l'écharpe mais en Worsted. Je vais partir du patron du bonnet et adapter le motif pour du tricot à plat, et peut-être ajouter des sections intermédiaires pour ne pas être lassée. 


// I knitted the hat in december. It's a exquisite pattern by Clare Devine, easy and quick to knit, perfect if you're a beginner. Since, the hat has been worn and loved and the need of a matching scarf has been mentioned a few times. So, if i could give some attention and time to this project during january, it would be great ! I made the hat with Malabrigo Chunky (Azul Profundo) and i chose the same color for the scarf but in Worsted. I'm going to start from the hat design, and adjust the stitch pattern to knit it flat, and may add some different sections to enjoy the knitting right to the end.



Et voilà pour janvier et c'est déjà beaucoup ! 
Je partage mes avancées sur instagram avec le hashtag #mymonthlywoollyjourney
Si vous pensez que ce rythme mensuel peut vous convenir et vous motiver, n'hésitez pas à vous joindre à moi, en utilisant ce tag, ou en laissant un commentaire et un lien ici vers vos propres résolutions ou planning !
J'aime bien l'idée d'avancer ensemble !

That's it for january ! and that's a lot for me !
I share my progress on instagram, with the hashtag #mymonthlywoollyjourney
If you think that this monthly focusing rythm could suits you, fell free to join and use this hashtag too ! You can also leave a comment or a link to your own planning resolutions !
I quite like the idea of moving forward together.

7 janvier 2016

woolly dreaming // woolly planning // welcome 2016 !



[ for the english version, follow the // ]

Voici les petites choses toutes simples que j'ai ressenties en cette fin d'année 2015 : tricoter me procure un épanouissement créatif et me donne une énergie vitale puisée dans le plaisir du geste et dans la joie simple de me laisser absorber / achever quelque chose me fait faire un petit bond en avant / voir que le tricot terminé remplit bien son rôle, est apprécié, porté, utile, me fait grimper une marche de plus.

En 2016, j'ai envie de mieux faire fonctionner ce duo faire et finir. Ne pas perdre de ce temps qui manque cruellement. Apaiser mon esprit en sachant mieux sur quoi me concentrer. Je ne vais pas définir d'objectifs, ni de quota, ni de rythme, mais plutôt choisir chaque mois les projets auxquels je veux me dédier et moins m'éparpiller. 

En début de mois je vais dessiner ma petite constellation : ce que je veux tricoter, sur quels projets je me concentre, avec quelles laines, ce qui serait intéressant de partager au sujet de ces projets. 
Tracer une petite carte pour naviguer sereinement.

J'ai une idée de ce que j'aimerais accomplir au cours de l'année, mais je pense que ces étapes mensuelles seront plus à ma portée. Avancer à petits pas, c'est tout ce que je peux envisager pour l'instant. Je dois l'accepter, comprendre que ça ne durera pas éternellement, et faire de mon mieux pour être heureuse de l'utilisation de mon temps, si rare soit-il. Et ce serait déjà parfait !

Je reviens très vite pour vous parler des plans de janvier !
En attendant, j'aimerais beaucoup entendre parler de vos résolutions, petites ou grandes, et du chemin que vous voudriez tracer à travers cette toute nouvelle année. N'hésitez pas à partager vos pensées dans les commentaires.


// Here are a few very simple things i'm pondering when i look back at 2015 : knitting brings me a crafty blossoming and an essential energy drawn from the pleasure in making and from the joy of being absorbed / achieving something makes me jump a little leap forward / seeing that the finished object is loved, worn and useful makes me climb one more step.

In 2016, i would like the duo make / finish to work better. 
Not wasting time already so lacking. Ease my mind by knowing better what to focus on. 
I'm not going to define quantity goals or any specific rythm or quota but rather choose each month the projects i want to be dedicated to, and stop spreading myself around.

At the beginning of each month, i'm going to draw my little constellation : what i want to knit, what projects to focus on, which wool, what would be interesting sharing or blogging about related to these projects. Making a little roadmap to sail my crafty journey quietly.

I have an idea of what i would like to accomplish through the whole year but i don't feel able to see clearly so far. I think these monthly steps will be more accessible to me. Moving forward with little steps is all i can do at the moment. I have to accept it, understand that it won't everlast, and make the best of the situation.

I will be back pretty soon to talk about January plans !
But i would love to hear about the way you want to draw your path, crafty or not, during the coming year. Please, feel free to share your thoughts in the comments.


knitty stuff on the pictures :
1st picture, left : Everyday brew by Clare Devine, yarn by Malabrigo (chunky)
1st picture, right : Bumble hat by Tin can knits, yarn by De Rerum Natura (gilliat)
2nd picture : baby socks (link to my ravelry project page), yarn by The knitting Goddess

18 décembre 2015

En avant les chaussettes // Rock around the socks !


For english version follow the //
Quand j'ai recommencé à tricoter, il y a des choses que je ne pensais absolument pas confectionner un jour et les chaussettes en font bien partie. L'aspect tri-dimensionnel probablement, le caractère très usuel de cet accessoire du quotidien, la taille des aiguilles, le temps passé pour un vêtement usé si vite : autant de petites idées qui tenaient la chaussette à distance !
Et pourtant ... c'est arrivé quand même ! Et maintenant, je n'envisage pas de ne pas tricoter de chaussettes ! Je n'y vois même que des choses à aimer !
- C'est un petit projet, vite terminé apportant avec lui une bonne dose de satisfaction personnelle.
- L'aspect tri-dimensionnel bien loin d'être repoussant rend le tricot plus intéressant (sans être difficile) et génère une bonne dose d'enthousiasme d'avoir pu ainsi construire quelque chose de bien structuré et ajusté, juste avec du fil et des noeuds.
- C'est un projet très portatif, une petite pochette suffit pour l'emporter n'importe où.
- Les laines à chaussettes sont extraordinairement diversifiées, c'est un vrai festival, et comme il n'en faut que 100 g, c'est aussi un bon moyen de se faire plaisir en essayant de nouveaux fils.
- Les chaussettes tricotées sont bien chaudes tout en restant très fines si on le souhaite, et à partir de quelques mesures élémentaires, on peut faire des chaussettes ajustées juste comme il faut pour avoir un beau pied élégant !
- On peut avoir des chaussettes très originales ou juste très belles.
- On peut apprendre à refaire le talon ou les orteils s'ils sont usés.

Bon, bon, bon, que du bon,
et je pourrais même en rajouter.

//  When i restarted to knit, there were items that i would have never imagined i could knit : socks were definitely a part of them. The need of shaping probably, the usual aspect of this daily accessory, the needles' size, the time needed for something that is getting worn out so fast : all this ideas were keeping some distance between me and socks.
Though, it happened ! And now, i don't even think not knitting socks ! I even only see things to love in it !
- It's a small project, quickly done, and carrying a lot of self satisfaction !
- The shaping, far from being repulsive makes the knitting much more interesting (but not difficult), and brings a lot of enthusiasm for the ability to build a well shaped and fitted item, only with yarn and knots.
- It's a very portable project : a little knitting pouch is enough to bring your knitting anywhere.
- Sock wool is extraordinarily diversified, and as you only need 100g to make a pair, it's a good way to have pleasure and fun testing new yarns.
- Hand knitted socks are warm yet fine if you want to, and from simple measurements, you can make socks fitting perfectly and have very elegant feet !
- You can have very fancy socks or simply beautiful ones !
- You can learn how to remake the heel or the toes if they need to be repaired.  

Well, as you can read, i only see things to love in socks' knitting ! 
And i'm sure i could add some more !


Sur mes aiguilles en ce moment // on my needles at the moment :

Bébé chaussettes 
40 mailles sur des aiguilles 2 mm (Zing Knit pro)
une chouette laine teinte artisanalement The Knitting Goddess 

Baby socks
40 stitches on 2 mm needles (Zing Knit Pro)
a lovely yarn by the indie dyer The Knitting Goddess




Des chaussettes pour moi (36)
64 mailles sur des aiguilles 2,25 mm (Zing Knit Pro)
laine Malabrigo Sock, une merveille, 
qui fait une matière moelleuse avec des points très réguliers,

Socks for me (small)
64 mailles on 2,25 mm needles (Zing Knit Pro)
Malabrigo Sock yarn, simply marvellous,
which gives a very smooth fabric with very regular stitches


Des chaussettes tout juste commencées pour apprendre à tricoter deux chaussettes sur la même aiguille
(je reviendrai vous en parler dans un autre article).
72 mailles sur une aiguille 2,5 mm
Laine Regia Design Line "Random Stripe" par Kaffe Fassett 

Socks recently cast on to learn how to knit two socks at a time on the same needle
(i will come back to tell you more with another post)
72 stitches on 2,5 mm needle
Yarn by Regia Design Line "Random Stripe" par Kaffe Fassett


Ma quête actuelle : acquérir une technique la plus facile possible pour que la confection de chaussettes soit vraiment un plaisir et que je puisse avancer mon tricot à tout moment, sans complication. Pour l'instant, je me concentre sur la technique des rangs raccourcis développée dans le livre Simple Socks de Priscilla A. Gibson-Roberts. 
// My quest at the moment : learning the easiest technique i can find in order to make socks' knitting simply enjoyable. I'm focusing on short rows technique from Simple Socks, a little book by Priscilla A. Gibson-Roberts.

Dernière petite chose : si ça vous tente, n'hésitez pas à tricoter des chaussettes, c'est très très satisfaisant ! Et comme toujours, partagez vos expériences ou vos questions dans les commentaires !
// Last little thing : if you'd like to knit socks, go ahead with no fear ! It's not difficult and very rewarding ! Feel free to share your experiences or questions in the comment section ! It's great to hear from you !

Deux petits liens pour finir :

13 novembre 2015

intarsia : comment ajouter un petit plus dans un simple petit pull tout en rond // how to add a bit of colors in a little plain sweater : intarsia in the round



For english version, follow the //.

Sur ce petit pull tout simple en cours de tricot, j'ai eu envie d'ajouter quelques couleurs sous la forme d'un dessin. Ce qui m'a conduit à m'interroger sur la technique de l'intarsia. 
Elle consiste à insérer un motif en utilisant des petites pelotes indépendantes les unes des autres pour chaque zone de couleur. Chaque couleur est jointe au fil des besoins et devient le fil de travail sur la zone concernée, puis elle est laissée en place afin d'être disponible au bon endroit pour poursuivre le motif au rang suivant. 
Ce principe en fait une technique bien adaptée au travail à plat, en aller-retour, en alternance de rangs endroit et envers. En effet, quand on tricote une portion de couleur sur un rang à l'endroit, on emmène le fil concerné dans un sens, de gauche à droite par exemple, et on le laisse à l'endroit où il se trouve quand on a tricoté la dernière maille de cette couleur. Au retour, si l'on veut trouver ce fil au bon endroit pour poursuivre, il faut revenir dans l'autre sens, par la droite dans le cas de mon exemple, pour à nouveau emmener le fil de droite à gauche, et le laisser là, disponible pour le prochain rang, dans l'autre sens. En tricotant en circulaire, on revient toujours sur le motif du même côté puisque l'on travaille toujours sur l'endroit, le fil de couleur ne sera donc plus disponible à la bonne place dès le second rang du motif. 

Je me suis donc demandé comment insérer un motif de ce type sur un tricot circulaire puisque c'est de cette façon que je tricote ce petit pull. J'ai trouvé de précieuses informations sur le web comme toujours, et en les combinant à d'autres sur l'intarsia traditionnel, j'ai pu tricoter mon dessin en rond. L'idée est de faire un "faux" tricot en rond, ou un tricot à plat sans coutures, sur tous les rangs concernés par le motif.
Je vous livre ici mon petit procédé tel que je l'ai compilé et appliqué :
(Tous les liens seront partagés à la fin de l'article )
1. sur le premier rang du dessin, on introduit les nouvelles couleurs nécessaires, en appliquant à chaque fois le principe suivant pour croiser les fils à la manière de l'intarsia : la nouvelle couleur passe sous l'ancienne couleur 
2. on tricote son rang jusqu'au marqueur de fin de rang puis au lieu de continuer en circulaire, on tourne le travail pour se retrouver en position de tricoter un rang envers / le marqueur de fin de rang pourra être déplacé sur la dernière maille du tour -au moyen d'une épingle à nourrice - au lieu de rester sur l'aiguille où il ne sera plus tenu
3. avant de commencer ce rang, on fait un jeté à l'envers (c'est à dire en enroulant le fil dans le sens contraire du jeté traditionnel)
4. puis on tricote le rang en incluant le motif (avec les couleurs que l'on trouvera disponibles au bon endroit, ou en ajoutant certaines couleurs si nécessaire)
5. on s'arrête juste avant la dernière maille (marquée par l'épingle), on enlève l'épingle et on tricote cette maille avec le jeté / on repositionne l'épingle sur la dernière maille du tour ainsi formée et on tourne.
6. on répète les étapes 3 à 5 autant de fois que nécessaire.

Tricoter ensemble la dernière maille du rang et le jeté que l'on a formé au début de ce rang permet de continuer à joindre en rond, tout en travaillant à plat, en aller-retour.

// On this little plain sweater in process, i had the wish to add some colors by drawing something. This lead me to look for some tips about intarsia. This technique is used to "draw" patterns with different colors by using independant balls of yarn on each area of color. It's a kind of woolly puzzle. Each color is joined in the course of needs to become the working yarn for a section of the row, and then just left in order to be available at the right place to follow the pattern on the next row. This technique rather fits well forth and back flat knitting. Indeed, when we knit a section of color on a right side row, we bring the yarn in one direction, from left to right for example, and then let it where it is when the last stitch with this color is done. On the way back, if we want to find this yarn at the right place to keep on knitting the pattern, we need to come back from the other way, from the right following my example, and then, by purling the color, we bring the yarn in the other direction, from right to left, and let it there, to be available on the next row, in the other way. When we knit circular, at each row, we come back to the color pattern from the same side, always on a right side row, therefore, the color yarn used for the pattern won't be available at the right place from the second row.
So, as i was knitting this little sweater circular, i wondered how to make intarsia in the round. As usual i found great resources from the web and wanted to share with you the little method i have compiled and used to make my woolly drawing in the round. The main idea is to make a "fake" knitting in the round or a seamlessly flat knitting in order to be able to knit the color pattern forth and back.

(All the links will be shared at the end of the post.)
1. on the first row where the pattern begins, introduce each new color that you need, one by one, always following this intarsia principle : the new color under the old color
2. knit the row to the end, reaching your beginning of the round marker, and instead of keep on knitting in the round, turn your work in order to be in position to purl the next row / the marker could be replaced on the last stitch of the row - by using a safety pin - instead of staying on the needle where it won't be hold anymore
3. before starting to purl the row, make a backward yarn over (that is to say you wrap the yarn in the reverse way as you usually do for a yarn over)
4. then knit the row, including the intarsia pattern (by using the colors that you will find available at the right places, or by adding new colors if necessary)
5. stop just before the last stitch (the one marked by the safety pin), remove the safety pin and purl or knit (depends on the  sort of row) this stitch with the yarn over / put back the safety pin on the stitch you just made this way then turn
6. repeat steps 3 to 5 as many times you need to complete the pattern.


Knitting together the last stitch of the row with the yarn over made at the beginning of the row is a way to keep on joining in the round while working forth and back. 



Sur cet envers, on voit bien que chaque couleur reste uniquement dans la zone où l'on a besoin d'elle.
On peut voir aussi que la couleur principale de l'ouvrage est "portée" sur l'envers pendant que l'on utilise les autres couleurs puisque l'on a besoin d'elle tout autour du tricot. C'est une entorse à l'intarsia puisque normalement, selon cette technique, une seule couleur est impliquée à la fois. Mais dans le cas présent, je ne voulais pas faire "attendre" ma couleur principale de part et d'autre de mon motif, en deux pelotes séparées. J'ai donc emprunté un peu à la technique du jacquard pour porter mon fil. Il y a plusieurs façons de procéder, on peut simplement tendre le fil sur l'arrière (en s'efforçant de bien doser cette tension) et le reprendre dès que l'on en a besoin. On peut aussi "tisser" ce fil principal en l'attrapant avec la couleur que l'on tricote, une maille sur deux. J'ai préféré cette technique parce que je n'aime pas trop les fils tendus sur l'arrière et que je trouve que le "tissage" de la couleur principale, lorsqu'elle n'est pas utilisée, renforce le maintien du motif en intarsia. En particulier dans le cas de ce petit pull qui est tricoté avec une tension un peu lâche.


// On this wrong side pic, we can see that each color stays on the area where it's needed. But we also see the main color carried on the wrong side while working the other colors, since we need it all around the knitting. It's a twisting to intarsia as normally you're supposed to use only one color at the time, juxtaposing colors and not carrying them. But, for my sweater, i didn't want to let my main color on each side of the pattern, using two separated balls for that. So i took a bit from stranded knitting techniques to carry my yarn. There are different ways to do so. You can simply lay the yarn you're not using on the back of your work (trying to maintain an even tension) et take it back when you need it. Or you can "weave" the color you're not using at the same time you're working with the other color, every other stitch. I rather chose this technique because i don't like long floats on the wrong side, and also because, at least in the specific case of my project, it reinforces my fabric where the pattern lays, as my gauge is quite loose.




Petite note : la jonction formée en tricotant ensemble la dernière maille du tour et le jeté est visible, plus que la jonction normale d'un tricot en rond. Il peut-être intéressant de poursuivre ce travail en aller et retour, même quand le motif en couleurs est terminé, pour maintenir l'aspect de la jonction (à condition de ne pas être allergique aux rangs envers !).

// Little note : the join made by knitting together the last stitch of a row with the yarn over made at the beginning is visible, more than the usual join with circular knitting. So it could be relevant to keep on working back and forth, even when the color pattern is completed, to maintain the aspect of the join (except if wrong side rows make you sick !!)


Et maintenant quelques liens ! Some useful links !

tisser les fils sur l'arrière / weave floats in stranded knitting


N'hésitez pas à partager dans les commentaires vos bottes secrètes, vos liens ou vos expériences personnelles concernant cette technique ! // Please, feel free to share in the comments any other tip, link or personal experience with instarsia knitting !


6 novembre 2015

heidschnucke


Ce curieux titre est le nom du châle que je vous présente aujourd'hui. Il porte le nom d'un mouton, une race ancienne que l'on trouve en Allemagne et dont la toison est contrastée en couleurs et en textures.
Voici les infos concernant le patron et la laine :
Heidschnucke par Mélanie Berg (lien vers le projet ravelry)
Ulysse de De Rerum Natura : Printemps + Sel + Poivre et sel (lien par ici)

// 

This bizarre title is the shawl's name i'm introducing you today. It's named after a german sheep whose fleece is contrasted both in color and texture.
Here are the informations about the pattern and the yarn i used :
Heidschnucke par Mélanie Berg (link to the ravelry page's project)
Ulysse de Dererum Natura : Printemps (spring) + Sel (salt) + Poivre et sel (Pepper and salt) - link this way


Je commence par la fin. Le châle porté. Parce que porter réellement ce que l'on a tricoté (ou cousu) est bien l'enjeu du fait-main. De nombreuses personnes aiment tricoter ou coudre mais disent ne pas porter énormément ce qu'elles ont passé tant de temps à fabriquer. C'est le doute que j'ai ressenti quand j'ai rabattu les dernières mailles de mon châle : 2,70 m de tricot entre les mains, un vert très présent, un style fait-main assez marqué du fait des tons naturels et du caractère légèrement chiné de la couleur. 
J'en arrive à cette séance photo. C'est la première fois que je pose pour présenter quelque chose que je porte. Je n'aime pas être prise en photo, je parle sans cesse pour cacher ma gêne et la plupart du temps, je n'aime pas du tout le résultat.
Mais cette fois-ci je me suis lancée pour apprivoiser ce châle tout juste tricoté et voir comment je pouvais le porter. Et finalement faire une séance photo, en s'habillant pour l'occasion, en sortant ses talons et en enlevant son jean, en regardant autrement sa garde-robe pour faire une place au nouvel habit, est une bonne façon de monter la marche entre la fabrication et l'usage.
(derrière l'appareil : mon grand fils (@au.bonheur.du.jour) toujours en quête de modèles à photographier ! )

//

I'm starting with the end. The shawl worn. Because actually wearing hand knitted item (or hand sewn) is really the challenge of handmande. A lot of persons enjoy knitting or sewing while they say they do not wear a lot what they spend so much time making. It's the doubt i felt when i casted off the last stitches of my shawl : a 2,70m knit in my hands, a very green green, a patent handmade style because of the neutrals tones maybe and the slightly flecked aspect of the color. 
I'm coming to this photo session. It's the first time i'm modeling this way to show something i'm wearing. I don't like being photographed, i'm speaking all the time to hide my shyness and most of the time, i can't bear the result. But for once, i got into it to tame this shawl and to figure out how i could wear it. Finally, making a a shooting, getting dressed for it, picking the heel shoes and taking off the jeans, having a new look to one's wardrobe to see how the new item can fit in, are a good way to jump over the step between making and wearing.
(behing the camera : my big son (@au.bonheur.du.jour) always looking for someone ok to be shot !)


Pour moi, le cap est passé, les doutes ont disparu. Et je porte effectivement beaucoup mon nouveau châle. Il me permet de réchauffer des tenues un peu fines comme cette robe et sa longueur le rend très adaptable. Il peut être simplement drapé ou noué comme une écharpe généreuse, ce qui est très commode si comme moi, on porte régulièrement son châle à l'intérieur de la maison en vaquant à toutes sortes de choses. Il est très enveloppant tout en restant léger.

//

Step is completed ! Doubts disappeared. And i actually wear a lot my new shawl. It warms lights outfits such as this dress and its lenght make it very versatile. It can be simply wrapped around or knot as a generous scarf, which is very nice, if, like me, you like to wear shawls inside the house while making various things. It's very enveloping while staying light weight.




Le off de la séance photo : le châle a été également validé par un modèle bien plus à l'aise avec l'objectif ! Il faudra vraiment que je lui en tricote un !

// 

Step of "wearability" is also completed for a little person who is feeling rather fine a front of a camera ! I really need to make a shawl for her !


Quelques mots au sujet de sa confection parce que c'est bien aussi pour ça que l'on tricote : la mystérieuse joie d'enchaîner les mailles !
Comme je l'ai déjà dit, c'est un très long châle mais sa construction suit un rythme sensible et intelligent : à chaque risque de lassitude des très longs rangs en point mousse, une section de rangs raccourcis conduit subtilement vers la suite. Sur ces sections, le nombre de points décroit au fil des rangs et cela permet de continuer à déployer le châle selon un rythme stimulant. Il ne faut pas craindre les rangs raccourcis, ils sont très faciles à réaliser et permettent de jouer avec les rayures en les incurvant. Pour Heidschnucke, les rangs raccourcis utilisés sont les "german short rows", très faciles à réaliser et sans "enroulage" (wrap) de fil parfois un peu compliqué à repérer. Il ne faut pas hésiter, ce genre de châle peut être tout simplement une bonne occasion de pratiquer les rangs raccourcis !

//

Now a few words about making because it's overall the reason why we are knitters : mysterious joy of knotting yarn in a continuous process !
As i already said, it's a very long shawl but its construction follows a clever rythm : each time there is a risk to be tired of very long garter rows, comes a short rows section to subtly lead to what happens next. On this sections, the number of stitches is decreasing in the course of rows allowing to keep on spreading out the shawl according a stimulating tempo. Short rows should not be feared, they are easy to make and very interesting to play with stripes. In Heidschnucke's pattern, the short rows used are the german short rows, very easy, with no wrap sometimes tricky to keep track of. This kind of shawl is really a good way to practise short rows.


Un petit mot sur mes couleurs : je voulais avoir du blanc (coloris Sel) / le nom du châle m'inspirait quelque chose d'assez champêtre, j'ai donc eu envie de conserver un autre ton naturel (coloris Poivre et sel) / au moment où j'ai commencé à le tricoter, j'avais sous les yeux, les champs de lin d'un vert intense qui m'ont instillé l'envie de la troisième couleur (coloris Printemps). Je choisis souvent les couleurs de mes projets de façon impulsive, au risque d'être déçue et de douter par la suite. Je n'ai pas encore pris le temps de me pencher un peu plus sur les rapports entre les couleurs et ça fait partie de mes petites quêtes personnelles à venir. 
Ce châle peut radicalement changer d'esprit selon la combinaison de couleurs retenue et la façon de répartir ces couleurs sur les différentes sections : vous pouvez vous inspirer des différentes options retenues par les autres tricoteurs de Heidschnucke (par ici sur ravelry).

And a few words about colors ! I wanted white (Sel / Salt colorway) / shawl's name inspired me something rather bucolic so i kept another naturel ton (Poivre et sel / Pepper and salt colorway) / when i started to knit the shawl, i could see by the window the intense green flax fields which instilled me the third color desire (Printemps / Spring colorway). Most of the times, i choose my colors in a impulsive way and i'm often worrying about that while i'm knitting. I didn't take the time yet to study colors : it's one of my goals ! 
This shawl can really be different according to the colors chosen and the way to distribute them in the different sections. It's hard not to think of the others shawls that could have been knitted ! You can get inspired here with the different versions of Heidschnucke's knitters.


et maintenant 
la minute confession / a moment for confession
Je n'ai pas bloqué le châle, je sais que les sections en point de filet seraient bien plus belles bloquées mais pour l'instant, je le porte, et le temps est humide, tout sèche trop lentement. Alors, même si ce n'est pas très "pro", le bloquage attendra encore un peu. Le point positif : quand je bloquerai le châle, j'aurai un regain d'amour pour lui !!
//
I didn't block the shawl, i know that the mesh sections would be much more beautiful once blocked but, at the moment, i enjoy wearing it, and the weather is humid, and everything is drying very slowly. So ... even if it's not very professional, blocking will wait a little bit more. The positive side : when i will block the shawl, i will fall in love a second time !


la minute anti-jargon / time to beat the jargon
Bloquer ? Qu'est-ce-que c'est ?
C'est mettre en forme le tricot une fois terminé. Soit après trempage, soit à la vapeur. L'idée est de lui faire prendre ses bonnes dimensions et "d'ouvrir" les points qui en ont besoin (comme les points ajourés par exemple). Après le trempage, on l'étend plus ou moins selon le but recherché et on le laisse sécher en place.

Blocking ? What is this ?
It's giving your knit its final touch by soaking or gently steaming. The point is to give the hand-knitted item its rights dimensions and to open stitches that need to (such as lace, yarnover or eyelet stitches). After soaking, the knit is layed more or less stretched and let to dry.


Je vous souhaite de très bons tricots et surtout beaucoup de plaisir à les porter !
// 
I wish you happy knits and above all a lot of pleasure to wear them !

29 octobre 2015

Slow fashion october : know your yarn // connaître sa laine

 
(English version below)

Slow Fashion October est un mouvement de réflexion et de partage initié par Karen Templer (Fringe Association) qui invite à s'interroger sur le rythme de fabrication et de consommation de nos vêtements, sur l'usage que l'on en fait, sur leur durabilité, sur les matières premières à partir desquelles ils sont produits, sur nos besoins, réels ou dictés par la mode et bien d'autres choses encore. Des échanges très riches ont été générés à partir des pistes de réflexion hebdomadaires proposées par Karen et on peut les suivre en commençant ici sur instagram ou sur le blog de Karen. C'est passionnant !

Cette semaine, l'axe de réflexion est KNOWN // CONNU. Il fait écho en moi à une préoccupation, devenue très présente ces derniers temps : connaître la laine que j'utilise. La connaître bien. Savoir d'où viennent les fibres, comment elles ont été récoltées, comment elles ont été filées, puis teintes avant de parvenir jusqu'à moi. 

Cette préoccupation est arrivée peu à peu. Quand j'ai recommencé à tricoter il y a deux ans, j'ai d'abord pensé que je ne voulais que des fibres naturelles animales, ce qui était une grande différence par rapport à l'époque de mes premières tentatives quinze ans plus tôt, quand les fibres artificielles étaient largement diffusées en France par des enseignes importantes sur le marché. Puis j'ai pris conscience que rechercher ces fibres naturelles, ce 100 % laine, ne suffisait pas du tout et qu'un fil à tricoter pouvait tout à fait être "naturel" sans pour autant que sa production soit respectueuse des animaux dont il provient, de la nature et des hommes. Et il m'a semblé impossible et incohérent de poursuivre sur la voie du processus lent et attentif qu'est le tricot sans en savoir plus sur la matière que j'utilise.

Je tricote pour mon plaisir, parce que c'est une façon d'exercer ma créativité et que j'en ai besoin. Si je peux en partie m'habiller grâce à ça et vêtir les miens, c'est parfait. Mais je n'y suis pas obligée, je le fais parce que ça me nourrit sur le plan créatif. Et il me semble que ce besoin personnel et "optionnel" ne doit pas être satisfait par des productions qui ne respectent ni les animaux, ni la nature.

Désormais, je cherche à connaître la laine que j'achète. Je ne suis pas nécessairement à la recherche d'un label mais je me tourne vers des entreprises qui parlent très clairement de toutes les étapes de production de la laine qu'elles vendent. Au départ, ça m'a semblé très exigeant, un peu frustrant aussi du fait des envies d'achat qui peuvent découler des échanges au sein de la communauté tricot sur des réseaux sociaux comme Instagram ou Ravelry. Puis il m'est apparu que de toute façon, je ne pouvais tout simplement pas tricoter toutes les laines, ma vie ne suffirait pas à cela. Alors repérer patiemment quelques marques de laines répondant à mes critères de transparence n'est pas du tout impossible, la liste s'étoffera bien assez vite au regard de ce que la vie quotidienne me laisse le temps de tricoter.

Aujourd'hui, je vais partager un premier lien vers une marque que j'aime beaucoup : De Rerum Natura.
Tout commence avec les moutons, la volonté de leur éleveur de les sélectionner pour la qualité de leur laine, au besoin de croiser des espèces, puis d'offrir à ce troupeau ainsi formé, des conditions d'élevage respectueuses. Le souci de la marque est de puiser auprès de ce type d'élevage pour sélectionner ses laines, puis d'assurer un circuit court pour les différentes étapes de fabrication. A mon niveau de client, quand je tricote avec une laine De Rerum Natura, je suis tout simplement en confiance, qu'il s'agisse des conditions de vie des moutons dont proviennent les fibres, de la façon dont celles-ci ont été lavées, filés puis teintes dans un cercle proche et dans un souci de respect de l'environnement.

Sur le site de la marque, vous trouverez des liens vers l'élevage qui est au coeur de cette belle aventure, et en cliquant sur les différents fils proposés, vous aurez des informations sur les étapes de leur fabrication. 

J'ai tricoté plusieurs projets avec différents fils De Rerum Natura (photos au début de l'article). Ils sont doux et moelleux, très agréables à tricoter. Ils donnent des vêtements chauds mais qui restent légers à porter. Me sentir autant en confiance avec une laine enrichit véritablement mon expérience de tricot. Je sais qu'une fois fini, je vais encore plus aimer mon vêtement ou mon accessoire en sachant d'où vient la laine, en la connaissant vraiment.


J'aimerais beaucoup découvrir vos coups de coeur et les belles laines éthiques auxquelles vous êtes attachés.  N'hésitez pas à partager un lien dans les commentaires !

 //

Slow Fashion October is a movement started by Karen Templer (Fringe Association), who invites us to think about the way our clothes are produced and the way we use and wear them, about their sustainability and our consumption rythm, about the materials used to make them, about our needs, the real ones and the ones which are dictated by fast fashion. A lot of discussions came from the different weekly themes proposed by Karen. You can start here on her blog or there on Instagram. It's really interesting.

This week the theme is KNOWN. And i feel very concerned as the preoccupation of knowing the wool i use has become very important for me these last months. Knowing where the fibers come from, how they are harvested, spun and dyed before being part of my projects.

This preoccupation grew slowly, step by step. When i re-started to knit two years ago, i first thought that i wanted only natural animal fibers, which was a big difference compared to what i experimented fivteen years earlier when synthetic fibers were mainly sold by mainstream wool shops' brands in France. Then, i realised that looking for natural fibers, this 100% wool label, was not enough at all and that a yarn could be "natural" while suffering from a production which is not kind to animals, environnement and humans. It seemed to me impossible, incoherent and not fair to pretend practising a patient and careful craft without knowing more about the material i use.

I knit for my pleasure, because it's a way to use my creativity and i need that. If i can dress myself or my family with knitted garments, it's fine and rewarding but i don't have to. I knit because it feeds me in a crafty way and it seems to me that this personnal and "optional" need must not be statisfied by productions which are not kind to animals and nature.

From now on i'm trying to buy wool that i can know. I'm not necessarily looking for a standard, rather for companies who talk in a very open way about their yarn production's steps. At the beginning, it seemed to me very demanding and a bit frustrating because of all the buying wishes which can follow on from sharings within the knitting communauty on social networks such as Instagram or Ravelry. But i realised that anyway, i just can't knit all the yarns i see, my whole life would not be enough. So patiently picking a few yarn brands fitting my expectations is not so difficult. The list will grow quickly enough considering the time that daily life let me to knit.

Today i'm sharing a first link to a brand that i like a lot : De Rerum Natura.
Everything begins with the sheeps, the will of a shepherd to select them for the quality of their fleece and to set for the flock the best breeding conditions. The brand collects wool from this kind of respectful breeder and organizes a local production network. As a customer, when i knit with a wool from De Rerum Natura, i just simply feel confident, in the way sheeps are treated, in the way their wool is washed, spun and dyed.

On De Rerum Natura website, you will find links to the farm which is the heart of this beautiful adventure, and by clicking on the various yarns availables, you will have some informations about their production's steps.

I knitted and i'm knitting several projects with different wools De Rerum Natura (pictures up there). They are soft and smooth, very pleasant to knit with. It makes warm but still light weight garments. Feeling so confident in a wool really enhances my knitting experience. I know that when i will be done with a project, i will love the finish object even more as i know how beautiful and ethical is the wool.

I would love to hear about your yarns choices. Feel free to share in the comments so we can discover some wool you attach importance to.